Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le grand huit

8 personnes différentes partageant leurs cheminements et inspirations

Back to the basics

La légende arthurienne repose sur deux triangles de Karpman inversés, les différents auteurs du Moyen-Age notamment ne le conceptualisaient pas comme cela je présume mais avec les outils actuels je peux l'écrire et le voir. 

Pendragon viole Ygraine puis nait Arthur soit : Bourreau, Victime, Sauveur (qui va unir les royaumes).

La fille d'Ygraine Morgane devient donc la demie soeur d'Arthur qu'elle viole à son tour et naît Mordred soit : Morgane Bourreau, Arthur Victime et Mordred Sauveur  (échu).

Dans ce double triangles à six sommets il n'y a que 5 personnages c'est parce qu'Arthur personnage principal occupe deux rôles : sauveur et victime; il est le fruit d'une engeance, son fils Mordred le fruit d'une vengeance.

Quid de Mordred ? Il tente de détruire le royaume d'Arthur car les enfants ont leur rêve à vivre et ne sont pas là pour vivre ceux des parents , il ne peut pas accéder à la symbolique d'Excalibur qui est le désir arthurien, il a ses propres désirs mais enfermer dans le mimétisme il peut chercher à vouloir tuer son père pour prendre pouvoir sur sa domination et venger sa môman.

 

Depuis des lustres nos histoires personnelles et collectives tournent en rond, le triangle est réplicable à la lecture de 80% des histoires jamais écrites, ces histoires ne s'y réduisent pas mais il en représente tout de même et c'est mon propos, une partie fondamentale, qui d'ailleurs ne dit plus rien n'apporte rien de nouveau, on pourrait croire un robot qui se cogne sans cesse sur la même porte.

Dépasser ce triangle sur le plan émotionnel, karmique et relationnelle est un travail assez long collectivement, un triangle c'est ici une pyramide, un sacrifice d'identité, se connecter à ses désirs personnels c'est se mettre en réseau-nance avec soi même et ne plus attendre ou chercher à récupérer les clefs du royaume de l'autre, ceci est violence inadaptée.

PS Je me suis référé à la version admise de Chrétien de Troyes, Morgane a joué d'autres rôles chez certains auteurs par exemple.

 

Une courte vidéo de René Girard sur le mimétisme

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article