Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le grand huit

8 personnes différentes partageant leurs cheminements et inspirations

Emotions, sentiments, blessures et recouvrement de l’âme !

Je fais içi un retour de séances, lié à ce que j’ai vu et intégré grâce aux clients passés dans mon cabinet. Il s’agit évidement de mon point de vue actuel et ne fait pas office de vérité absolue. Je voulais exprimer mon regard sur les blessures de l’âme mais il me paraissait important d’exprimer au préalable mon point de vue sur les émotions .

 

Aujourd’hui je travaille beaucoup sur la libération des charges émotionnelles à travers différentes méthodes apprises dans mon parcours d’accompagnant. J’utilise en premier lieu ma clairvoyance et le test musculaire (kinesiologie) afin de détecter chez les personnes les différents traumatismes, émotions refoulées ,les dater, trouver leur source. Les mettre en lumière donne des clefs au système de la personne pour se détacher de ces fonctionnements, si c‘est juste pour eux sur le moment. Dans le cas contraire, j’aurais semer une graine qui germera le moment opportun. Mais le plus important pour se libérer et de faire revivre en conscience dans le corps ce sentiment refoulé.

 

Le corps humain est électro-magnétique, c’est a dire une sorte de conducteur entre le ciel et la terre. Les émotions (e-motion = énergie en mouvement) nous traverse des pieds vers la tête et sont sensées nous traverser en un éclair. Toutefois, quand l’émotion est trop forte ou trop désagréable, notre système de survie va mettre une sorte de résistance au niveau du ventre (je ne veux ou ne peux pas la ressentir) ou de la gorge (je ne veux ou ne peux pas l’exprimer). Nous allons donc ressentir l’émotion sur l’instant, mais pas dans sa totalité, comme si on en gardait de côté, pour mieux la digérer dans le temps en l’évacuant petit à petit. Ce phénomène explique en partie les raisons pour lesquelles nous avons la sensations de revivre en boucle certaines situations. La forme de la situation change mais le fond est le même car il nous fait revivre la même émotion. Nous pouvons aussi focaliser notre attention sur telles ou telles informations afin de générer chez nous la charge émotionnelle désormais incrustée dans notre mémoire cellulaire et qui demande à être libérée. Je crois toutefois que si nous n’évacuons pas l’émotion en conscience, nous continuons à l’alimenter plutôt que de l’évacuer.

 

Afin de libérer les charges émotionnelles, j’utilise mon expérience en hypnose et en chamanisme. Ces charges trouvent leur source à différents niveaux. Elle peuvent provenir du passé, de la petite enfance, pendant la grossesse, la conception, elle peuvent être d’origine transgénérationnelle et même karmique. Je vais mettre les personnes dans une légère transe hypnotique afin de les guider dans leur monde intérieur. Il faut savoir que le corps et l’inconscient ne font pas la différence entre réalité et fiction, il s’agit donc de les guider vers leurs peurs, leurs souffrances... pour les faire revivre en conscience la sensation physique que ça génère en eux. Les possibilités sont multiples. Nous pouvons par exemple ramener un proche afin de lui exprimer ses sentiments, ce que l’on a jamais oser exprimer, ou encore terminer un deuil que l’on a pas pu faire car le proche est décédé avant que l’on ai pu lui dire au revoir, retourner dans le passé pour rassurer et accompagner la personne que l’on était pendant un évènement compliqué, on peut couper les liens toxiques, familiaux comme karmique...

 

Une fois accueillie, respirée, l’émotion, la peur ou la souffrance s’atténue et disparaît rapidement. Le corps et l’inconscient comprennent que cette sensation désagréable, impossible à vivre, voir mortelle, que nous ne pouvions traverser était finalement faisable, acceptable et vivable. En réalité, nous n’avons pas peur qu’un évènement négatif nous arrive mais plutôt de la sensation que cet évènement va générer en nous. Une fois que l’inconscient comprend que la sensation est acceptable, nous vainquons la peur de la peur. La peur de vivre telle ou telle sensation disparaît et nous sommes libérés de cette sensation de revivre les même évènements et pouvons enfin focaliser notre attention sur des informations générant en nous de nouvelles sensations. C’est ce que j’appelle changer de paradigme

Dans le chamanisme, il est dit qu’a chaque traumatisme de la vie, une partie de notre âme reste bloquée au moment de l’évènement, comme si cette partie se désincarnait pour fuir cette violence. Évidemment, plus l’évènement est violent et plus cette partie d’âme est importante. Ce qui explique les phénomène de dissociation en cas de fort choc traumatique. Nous perdons à chaque traumatisme une partie de notre vitalité et joie de vivre. De mon point de vue, pour réintégrer nos parcelles d’âme, nous ne pouvons faire l’impasse sur le fait de vivre pleinement l’émotion refoulée. Une fois que la charge émotionnelle est ressentie et évacuée, nous réintégrons en nous ces parcelles d’âme.

 

Cela m’emmène à une théorie qui dit que : Si notre choix de l’âme est de vivre telle et telle sensation à travers notre incarnation, refuser de vivre une sensation revient à se mettre en désaccord avec un choix de notre âme et donc de rejeter ce choix, cette partie de notre âme. C’est alors nous même qui nous séparons d’une partie de notre âme et non l’inverse. Afin de retrouver joie et vitalité, il nous incombe donc la responsabilité d’accepter et d’accueillir chacune des sensations de la vie nous emmène à vivre. D’être dans l’instant présent.

 

Je conseille à tous le monde cet exercice simple mais efficace pour nettoyer l'émotionnel lié à une relation. Pour différentes raisons, nous ne pouvons parfois pas exprimer ce que l'on ressent à l'autre (décès, patron, conflit probable ensuite...). L'émotion sous jacente ne peux donc pas s'évacuer...  :

  -trouvez un instant ou vous ne serez pas dérangé et installez vous confortablement. Fermez les yeux et imaginez vous dans un endroit neutre. Ensuite ramenez face à vous, à travers votre imaginaire, une personne a qui vous avez des choses à dire mais jamais osé, dites lui à haute voix ce que vous ressentez. Observez l'émotion qui vous traverse et respirez la, jusqu'à ce qu'elle se dissipe. A la fin, imaginez un cordons entre vous deux qui représentent uniquement les liens toxiques de votre relation et coupez le.

Vous observerez probablement vos liens avec l'autre changer par la suite.

 

Florian graine de vie 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article